Le lamélé collé

Catégorie parente: ROOT Catégorie : blogfr

La technique du lamellé-collé est fréquemment utilisée dans la menuiserie et la charpente marine ou terrestre, elle permet de fabriquer des pièces de bois à la forme complexe d’une manière rapide, d’une finition quasi immédiate et d’une grande résistance.

J'ai adapté cette technique au modélisme naval pour réaliser par exemple l’hiloire d’un Sandbagger.

Vous pouvez utiliser cette technique pour tous autres travaux.

Les photos ci-dessous vous indiquent les différentes étapes de sa réalisation.

Faire un moule femelle d’après le plan de forme qui doit être évidé pour accueillir les serre-joints. Réaliser le moule plus haut que n’est la pièce finie.

Le lamellé-collé doit être composé d'au minimum trois épaisseurs de bois identiques : 8/10ème (ici du plaquage acajou).

Il n’est pas utile de faire un contre moule, une quatrième épaisseur de plaquage non collé en fera office.

Débiter les quatre feuilles de plaquage de la hauteur du moule et de la longueur du développé de l’hiloire.

 Faites un serrage à blanc de l’ensemble (sans colle) comme vous le montre ces photos il faut un serre-joint tous les 15 mm environ, n’oubliez pas les cales de serrage de la hauteur du moule et des feuilles de plaquage.

Quand le serrage à blanc est OK procéder de la même manière que précédemment mais en mettant de la colle blanche uniformément sur les parties à encoller.

Laisser sécher 8 heures minimum avant de desserrer le lamellé-collé, attendre 4 heures minimum avant de l'usiner.

Quand la pièce est sortie du moule vous remarquerez sa légèreté, sa souplesse et sa solidité.

Pour fermer ce lamellé-collé j’ai utilisé une pièce de bois massif sur l’avant de l’hiloire.

Il ne vous reste plus qu’à tracer, découper et ajuster votre lamellé-collé à l’aide du traçage effectué sur le moule à sa réalisation (extrait du plan de forme de votre modèle).

Pour encastrer l’hiloire dans le pont j'ai après traçage enlevé la valeur d’une épaisseur de plaquage qui fait office de feuillure, qui est la partie de l’hiloire à coller sur l’épaisseur du pont.

Sur la dernière photo vous pouvez voir le résultat fini.

Cette technique s’adresse a des personnes avisées du maquettisme et du travail du bois, je ne suis en aucun cas responsable de votre travail d’après cette technique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MUSÉES

Exposer des maquettes d'exceptions.... Collaborons ensemble pour offrir du rêve, une action pédagogique ou tout simplement une démarche d'éducation au patrimoine. 

PROFESSIONNELS

Maquettes d'exposition ou modèles réduits simplifiés d'essais, pour concevoir et communiquer sur vos projets ! Matérialisons ensemble vos idées...

PARTICULIERS

Vous voulez posséder la maquette de bateau de vos rêves ? Quelles que soient vos aspirations, donnons vie ensemble à l'objet de vos désirs !